Arrivé de Bouaké cette saison, Ben Nahon Cheick ne manque pas d’ambitions avec sa nouvelle formation du WAC. En effet, pour sa première saison, l’attaquant ivoirien rêve d’une consécration. Mais avant, il espère offrir les trois points de la victoire à son équipe qui affronte le Séwé ce dimanche.

Quelles leçons avez-vous tiré de votre dernier match face à l’AFAD ?

Avec un peu de recul, nous constatons que c’est sur les balles arrêtés que nous avons failli. C’est une défaillance collective. Parce que nous sommes censés défendre ensemble et attaquer aussi ensemble. Cela dit, nous sommes à la tâche pour rectifier le tir.

Quel est votre état d’esprit à 48 heures de votre opposition contre le Séwé ?

L’équipe se porte bien. Nous sommes tous animés par la volonté de prendre les trois points ce dimanche. C’est dans ce sens que nous travaillons depuis le nul enregistré devant l’AFAD.

Comment vous sentez-vous au sein de cette formation du WAC que vous avez rejoint cette saison ?

Je me sens bien. C’est comme si je faisais partie de cette famille il y a longtemps. J’ai été très bien accueilli par mes coéquipiers et mes dirigeants. En tout cas, je suis bien intégré dans le groupe.

Que visez-vous avec le WAC cette année ?

Je suis là pour aider le WAC à remporter le titre. C’est un rêve qui peut devenir une réalité si nous nous investissons tous. Pour l’heure, je pense que nous sommes sur le bon chemin. Grâce à notre acharnement au travail et surtout avec l’aide de Dieu, nous atteindrons notre principal objectif en Ligue1.

Interview réalisée par V.Soumahoro