Décidément, le WAC est indomptable dans le mythique stade Modibo Kéita de Bamako depuis l’entame de son aventure africaine. En effet, après avoir tenu en échec le Stade Malien en C1 il y a quelques mois au tour préliminaire de la C1, les Guêpes de Williamsville sont allés rééditer le même exploit. Cette fois, les poulains de Kablan Marcelin ont accrochés la formation du Djoliba AC à l’issue de la 2e journée de phase de poule de la Coupe de la Confédération (1-1). Un résultat qui propulse du coup les protégés de Koné Abackar dit Moïse Katumbi à la tête du groupe C avec 4pts+1. D’autant plus que l’ancien leader de cette poule, à savoir Eyimba est lourdement tombé au Congo face à Cara (3-0). Bref ! Pour revenir à ce match, il faut dire que le représentant ivoirien n’a pas tremblé devant son adversaire malien qu’il a tenu en respect durant les 45 premières minutes. 0-0 à la pause. Et comme il fallait s’y attendre, le Djoliba AC qui attendait se relancer dans ce groupe afin de quitter la dernière place aborde la seconde période avec beaucoup plus de détermination. Des efforts qui s’avèrent payants. Puisqu’à la 58e mn, les Rouge et Vert ouvrent le score par le biais de Mohamed Cissé (1-0 ; 58e). Un but qui loin d’entamer le moral de Diallo Kouassi et ses coéquipiers va plutôt les galvaniser à revenir au score. On joue la 77e mn quand Zan Bi envoie un tir des 25 mètres que relâche le portier adverse, Amara Traoré. Nda Jean Francis qui a bien suivi l’action reprend victorieusement le cuir pour rétablir la parité (1-1). Le WAC peut jubiler. Car avec ce nul, il devient leader du groupe C avec 4pts+1.

V.Soumahoro à Bamako