Le WAC a entamé de la meilleure des manières ses grands débuts en phase de poule de la Coupe de la Confédération. L’histoire retiendra que la jeune formation de Williamsville a obtenu sa première victoire dans cette compétition face au Club Athletic Renaissance Club de Brazzaville (Cara), vainqueur de la Coupe des clubs champions en 1974. Une belle performance que le WAC doit à son buteur-maison, Zan Bi Roland, auteur de l’unique réalisation du match (18e mn, 1-0). Diallo Kouassi et ses coéquipiers méritent amplement cette victoire tant ils ont dominé littéralement leur adversaire venu de l’autre rive du Congo. Décidés à réussir leur baptême du feu dans cette C2, les poulains de Kablan Marcellin n’ont pas mis assez de temps pour prendre le match à leur compte. On joue un peu plus d’un quart d’heure quand Mofossé Karidioula a rendez-vous avec la défense congolaise. Au terme d’une percée sur le couloir droit, il sert idéalement Zan Bi Roland qui, du plat du pied trompe Massa Mohikola, le dernier rempart de Cara (1-0, 18e mn). Dès lors le match s’emballe. Le Wac se procure les plus nettes actions de but, mais ne parvient pas à corser l’addition avant la pause. Le club de Koné Abacakar dit Moïse Katumbi rejoint naturellement les vestiaires avec une petite avance au compteur. A la reprise, le WAC aurait pu bénéficier d’un penalty consécutif à une faute de main d’un défenseur de Cara dans la surface de réparation. Mais, l’arbitre mauritanien, Lemgchaifry Bouchaad ferme les yeux (55e). Heureusement que les Guêpes parviennent à tenir le résultat jusqu’au coup de sifflet final. Grâce à ce précieux succès à domicile, le WAC occupe la 2e place du groupe C, derrière Eyimba, vainqueur du Djoliba 2-0.

V.Soumahoro

COUPE DE LA CONFÉDÉRATION 2018 GROUPE C

PosClubJGNPBPBCBDPts
1640255012
263037529
362225508
4612335-25