De retour de Casablanca, vendredi dernier, après la raclée prise face au Wydad (2-7), le WAC s’est remis au travail. En effet, les poulains du coach Aby Yao, préparent depuis lundi dernier, la manche retour des 16e de finale de cette C1. Un match qui devrait, sauf miracle pour la qualification, permettre aux protégés de Koné Abackar dit Moïse Katumbi de sauver l’honneur devant le champion en titre de cette prestigieuse compétition, en attendant d’être reversés au tour de Cadrage de la Coupe CAF. Voilà désormais la seule ambition que nourrit la formation de williamsville pour qui, cette confrontation face au Wydad devient une sorte de mise en jambe en prélude de la Coupe CAF. Kouassi Diallo et ses coéquipiers qui ont retrouvé leurs esprits après leur déroute au stade Mohamed V, sont donc à la tâche. En effet, après une première séance effectuée hier au stade Robert Champroux de Marcory

, ils ont retrouvé leur antre fétiche de Filtisac pour parachever leur préparation. Au menu des ateliers, l’encadrement technique mise beaucoup sur les défaillances défensives constatées lors du match aller. « Nous avons encaissé facilement les buts. Il y a un travail à faire au niveau de notre bloc défensif», a analysé, Kablan Marcellin, le coach adjoint des Guêpes. Une question demeure cependant. Cinq jours suffiront-ils à combler le déficit défensif? On en saura davantage, samedi prochain.

V. Soumahoro