Il y a bien longtemps que les férus du football n’avait pas vu une équipe du Wac aussi étincelante et flamboyante. En effet, samedi dernier, face au Racing club d’Abidjan, 2e au classement de la Ligue1, le public du stade Robert Champroux de Marcory s’est régalé. Le Wac comme on l’aime avec un jeu léché fait de courtes passes s’est réconcilié avec les Ivoiriens. Au-delà du score (1-1) qui ne reflète pas la physionomie du match, il faut surtout souligner la belle performance des poulains de coach Rachid Ghaflaoui. Une prestation haut de gamme qui augure des lendemains meilleurs pour cette formation du Wac, logée à la dernière place au classement avec 3 pts après 8 journées. Un groupe est en gestation. De jeunes joueurs tels que Sangaré Lassina, Ouffoue Stephane, Dakoury Jean Yves, Gnolou Claude et Amani Kouadio Kan sont en train de gagner en galon dans cette équipe du Wac. C’est sûr qu’avec ce qu’ils ont démontré samedi dernier, le Wac saura relever la tête dans la perspective du maintien. L’espoir est permis. La prochaine rencontre du Wac, faut-il le rappeler se disputera le week-end prochain face à la Soa à Yamoussoukro.

V. Soumahoro